• Home
  • Auteur : SDMKR02

DPC FIFPL

Les forfaits de prise en charge DPC et FIFPL pour l’année 2020 viennent d’être entérinés : les montants 2019 sont reconduits en 2020.
Quelques nouveautés pour 2020 :
• DPC
o Obligation de DPC : démarrage de la nouvelle période triennale 2020-2022.
o 45 orientations prioritaires communes à toutes les professions de santé regroupées en 4 thèmes (voir ici)
o 9 orientations spécifiques aux MK (voir ici)
o Création d’un DPC interprofessionnel en appui de l’exercice coordonné en santé (voir ici)
o Vous trouverez sur ce lien les nouvelles règles de PEC 2020 et un rappel des forfaits de DPC.


• FIFPL
o 19 thèmes cœur de métier et 7 thèmes transversaux.
o Dont des nouveaux thèmes : Activité physique en santé, Pertinence des soins, Pratique innovante et/ou avancée, kinésithérapie pédiatrique, l’exercice pluriprofessionnel et l’exercice coordonné.
o Les formations doivent être en conformité avec les avis du CNOMK.
o Prise en charge de 900€ avec un maximum de 300€ par jour, suppression de la notion de limite de nombre de jours en fonction du thème.
o Les prises en charge formations longues ne seront possibles que pour des formations diplômantes.
o Tous les détails des critères de prise en charge sont disponibles sur ce lien.

Je vous rappelle que vous avez également la possibilité de faire des formations sans prise en charge pour lesquelles vous pouvez déduire l’intégralité des frais liés à ces formations de votre déclaration 2035 et bénéficier d’un crédit d’impôts formation dans la limite de 40h. Vous trouverez tous les détails en cliquant ici


N’hésitez pas à consulter le site internet de l’INK pour voir toutes les formations proposées pour 2020.

 

Neutralisation et modification d’indicateurs du forfait d’aide à la modernisation et informatisation (FAMI) du cabinet

Pour bénéficier du forfait d’aide à la modernisation et informatisation du cabinet (FAMI) pour l’année 2019 et payable en 2020, le masseur-kinésithérapeute ne doit plus remplir que 4 indicateurs obligatoires + un indicateur complémentaire. 

En effet, l’indicateur « disposer d’un logiciel métier compatible DMP » est neutralisé pour 2019 de manière exceptionnelle et dérogatoire.

Pour l’indicateur « être équipé d’une version de cahier des charges SESAM-vitale », le délai est prolongé jusqu’au 31 janvier 2020.

Pour valider cet indicateur, le masseur-kinésithérapeute doit émettre un flux de facturation après la mise à jour de leur équipement et avant le 31 janvier 2020. Les masseurs-kinésithérapeutes pour lesquels le poste n’est pas encore à jour doivent se rapprocher de leurs éditeurs avant cette date.

Ainsi, pour percevoir la somme de 490 € au titre de 2019, les masseurs-kinésithérapeutes doivent valider les 4 indicateurs prérequis suivants :

  • Disposer de la version 1.40 addendum 6 PC/SC du cahier des charges SESAM-Vitale intégrant les avenants Tiers Payant ACS, Tiers Payant ALD-MATERNITE et l’avenant suivi des factures TP.
  • Utiliser la solution SCOR pour la transmission à l’assurance maladie des pièces justificatives numérisées.
  • Atteindre un taux de télétransmission en flux sécurisé supérieur ou égal à 70 %.
  • Disposer d’une messagerie sécurisée de santé.

Les dates prévisionnelles de saisie des indicateurs sur amelipro sont : du 15/01/2020 au 02/03/2020.

La FFPS reçue à Matignon pour défendre les retraites des praticiens de santé

Le président de la FFMKR, organisation membre de la Fédération Française des Praticiens de Santé (FFPS), était présent au sein de la délégation reçue le 12 décembre à Matignon par Marguerite CAZENEUVE, Conseillère technique chargée de la protection sociale et des comptes sociaux auprès du 1er Ministre et du Président de la République…

 
Lire le communiqué de presse de la FFPS ►

La FFMKR toujours opposée à la création de la profession d’aide-kinésithérapeute

La FFMKR rappelle son opposition à la création de la profession d’aide-kinésithérapeute (AK).

En l’état actuel de l’organisation du système de santé et de son financement, la profession ne peut se permettre de concéder tout un pan de son champ de compétences. 

 
 

Nous sommes nombreux à avoir constaté les dérives d’un système dans certains établissements où les kinésithérapeutes sont peu à peu remplacés par des enseignants en activité physique adaptée (E-APA), des « aides-soignants + », ou encore « aides-kinés », plaçant ces salariés en situation d’exercice illégal de la masso-kinésithérapie, au détriment de la sécurité et de la santé des patients.

La tentation serait bien trop forte, pour les établissements de santé, de se tourner vers un remplacement important des MK par des AK pour des raisons évidentes de trésorerie.

La FFMKR luttera et soutiendra toutes les actions contre cette forme d’exercice illégal.

Afin de compenser le déficit de professionnels de santé au sein de ces structures et dans le cadre du décloisonnement ville/hôpital, l’intervention des libéraux doit être renforcée avec un mode de financement adéquat.

Recommandations HAS sur la prise en charge du premier épisode de bronchiolite aiguë

La profession, mobilisée (cliquez ici ) ,essaie de contrer la large médiatisation et mauvaise interprétation des recommandations HAS.

Aujourd’hui, l’acte de rééducation des maladies respiratoires avec désencombrement urgent est inscrit dans la NGAP. Par conséquent, s’il est prescrit, il peut tout a fait être réalisé et est remboursé.

La kinésithérapie respiratoire ne se résume pas au seul désencombrement des voies aériennes inférieures

Réunion 28 novembre

Merci à la 40ène de kinés présent !merci aux représentants de la CPAM de l’Aisne,  merci bdkapp, KobusApp, BilanKine, la MACSF , le cabinet Pigni
Un grand merci au Docteur Faivre pour son intervention sur la chirurgie de l’épaule!
Soirée accès direct, bilan et nomenclature
Un excellente soirée !

Aides Kinés

La FFMKR lors de son congrès annuel a pris une position forte concernant les aides-kinés:

Elle  rappelle dans ce courrier que la création d’une nouvelle profession n’est pas une mission de l’ordre. Mais par contre, la lutte contre l’exercice illégal de la profession de masseur-kinésithérapeute est l’une de ses missions fondamentales !

La FFMKR appel donc le CNOMK effectuer ses missions avec force et sérieux pour le bien de la profession !

PAYMED

Refusant un tiers payant obligatoire contrôlé par les Payeurs, nous nous sommes mobilisés pour créer et mettre à votre disposition un outil de dispense d’avance de frais visant à vous PROTÉGER et à garantir la DÉFENSE de l’exercice libéral.

Simple et indépendante, découvrez la solution PAYMED, sans engagement

Nouveau président

La FFMKR a élu lors de son 56ème congrès à Cayenne 11 nouveaux conseillers fédéraux. Le soir même, ces conseillers fédéraux ont élu le nouveau bureau de la FFMKR: Sébastien Guérard (président), Yann Chapotton (VP), Laurent Rousseau (premier secrétaire général) et Christian Chatry (trésorier)

Votre président départemental, Thomas Prat, fait parti des nouveaux élus au conseil fédéral.

et maintenant: au travail !

 

Arnaque RGPD

Plusieurs confrères nous alertent encore sur la réception à leur cabinet de courriers les invitant à se mettre en conformité RGPD très rapidement en contactant un numéro.

 

La CNIL et la DGCCRF conseillent quelques réflexes simples à adopter :

 
 
  • vérifier sur Internet les informations sur l’identité de l’entreprise démarcheuse (nom, sigle, suffixe de l’adresse mail) ;
  • se méfier des communications prenant les formes d’une information officielle émanant d’un service public ;
  • prendre le temps de la réflexion et de l’analyse de l’offre ;
  • ne payer aucune somme d’argent au motif qu’elle stopperait une éventuelle action contentieuse.

La FFMKR se tient à votre disposition en cas de besoin.